La formation médicale continue vous permets de vous former régulièrement, et sur n’importe quel sujet. “Pourquoi travailler en oncologie” fait partie des questions souvent posées à Google par des IDEL pleines d’interrogations… et ça tombe bien parce que c’est aussi une des thèmes abordées dans notre formation sur le sujet 👍🏻.
Voilà un aperçu de ce qu’apporte humainement, techniquement, professionnellement et personnellement l’accompagnement en oncologie quand on est IDEL

oncologie idel formation

Des qualités humaines avant tout

Des entretiens poussés menés sur des infirmières en oncologie nous permettent d’en savoir plus sur le quotidien dans cette spécialisation*. Car le quotidien d’une IDEL prenant en charge des personnes atteintes de cancer a de nombreux points communs avec l’exercice salarié en service d’oncologie.

Ainsi, les infirmières font remonter le point essentiel d’une prise en charge en oncologie : l’investissement maximal, pour aider vraiment. Cela nécessite de :

  • Soigner la personne dans toutes ses dimensions. En restant présent tout au long de l’épreuve, en partageant des moments forts ensemble et en gardant toujours une vue d’ensemble ;
  • Défendre coûte que coûte les intérêts du patient, en répondant aussi aux besoins de son entourage ;
  • Trouver un juste équilibre dans l’investissement de la vie des patients ;
  • Avoir le sentiment de faire partie de quelque chose de bien.

Il est évident que pour répondre à ces objectifs, connaître par cœur ses cours d’IFSI et maitriser les soins techniques les plus complexes a peu d’intérêt (…enfin on vous conseille quand même d’être au point sur ça 😏)! Là, il  va falloir mobiliser tout votre savoir-être : vous allez parfois vous retrouver dans des situations délicates, en réagissant quelques fois de manière inappropriée… Mais petit à petit, vous apprendrez à panser aussi par les mots, les gestes et les regards. Et cela est utile pour toute la vie 👩‍❤️‍👩.

Des savoir-faire techniques

Calculer des doses classiques et PSE ; perfuser sur un PAC ; passer des chimios, du sang ou des plaquettes ; transfuser ; utiliser les échelles appropriées d’évaluation de la douleur ; réaliser des pansements lourds et complexes. Voilà les principaux actes techniques fréquents de l’infirmière accompagnant des patients en oncologie, chez eux.

L’IDEL ne pourra pas compter sur l’équipe médicale ou les collègues IDE à quelques mètres dans le service en cas de difficulté. Retenez qu’un mot (ou 3 peut être!) : Formation médicale continue.
L’accompagnement en oncologie des IDEL vous permet d’automatiser ces soins pour une plus grande efficacité et sécurité des patients.

Une connaissance fine des protocoles et procédures

Quelle attitude adopter face à l’apparition d’effets secondaires liés à la chimiothérapie (anémie, thrombopénie, aplasie, toxicité rénale) ? Quelles sont les différentes étapes indispensables à effectuer lors de toute perfusion ? Quel type de pansement pour quel type de plaie chez un patient en aplasie ? Mais aussi, comment réagir face au constat du décès d’un patient au domicile ?

Autant de questions auxquelles vous devrez faire correspondre des protocoles officiels🗒️. En vous formant régulièrement et notamment sur des sujets parfois…compliqués…vous saurez plus facilement mobiliser les protocoles et les procédures pour ne pas être démuni face à des patients atteints de cancer. Et parfois, aussi, les adapter au cas par cas, car il y a la théorie et la vraie vie.

Découvrez toutes les formations sur le sujet

Une belle résilience face à l’adversité

Ils s’appellent Lucie et Christian. Et ils vont vous marquer à jamais. Ils vont vous donner une grande leçon de vie et vous prouvez que la résilience existe vraiment.

Christian. Du haut de ses 71 ans, cela fait 10 ans qu’il se bat avec son carcinome pulmonaire. C’était son cadeau de bienvenue dans la retraite. Christian avaient envie de profiter encore de la vie, de voir grandir ses petits enfants🎈. Alors il a fait toutes les chimios et opérations qu’on lui a proposé. Il a passé 1/4 de sa retraite à l’hôpital. Vous le suivrez en fin de parcours, chez lui. Il vous décrirera les petits bonheurs du quotidien, et vous affirmera qu’il a eu une retraite heureuse et paisible. Malgré tout ça.

Lucie n’a pas l’expérience de toute une vie pour vous montrer la beauté de la résilience humaine. Elle n’a que 7 ans🧒. C’est la soeur de Louna, que vous allez accompagner durant quelques mois, durant ses séjours de répit chez elle après ses cures au CHU. Jusqu’à son départ, à cause de cette fichue leucémie. Lucie, vous la croiserez après souvent dans le supermarché de votre ville. Vous avez les yeux humides, elle a un sourire radieux. La vie suit son cours, elle court dans le magasin, sa maman lui donne la main, tout va bien…

Des savoirs encyclopédiques

Dur après cette séquence émotion de parler savoirs & connaissances💔. Mais c’est pourtant ça, le rôle en oncologie d’un infimier libéral. Jongler entre des moments forts émotionnellement, et des soins techniques à réaliser rapidement et sobrement. Rassurer par les mots, mais soigner les maux en mobilisant efficacement son savoir.

Votre exercice quotidien vous conduira à mettre à jour régulièrement vos connaissances théoriques. Peut-être opterez-vous d’ailleurs pour suivre une formation sur l’accompagnement en oncologie de l’IDEL ?

*Davis LA, Fothergill-Bourbonnais F, McPherson C. Le sens de la vocation d’infirmière en oncologie : s’investir pour aider vraiment. Can Oncol Nurs J. 2017;27(1):15-21. Published 2017 Feb 1.