Les diagnostics infirmiers prennent de plus en plus d’importance dans la pratique des IDELs. Et pour certains, c’est plutôt une bonne chose : cela devrait conduire à revaloriser à terme la profession 💪🏿💰. Mais qu’est-ce qu’on entend vraiment par “diagnostic infirmier” ? Existe-t-il une liste exhaustive à leur sujet ? Surtout, comment on l’utilise au quotidien, et dans quel but ?On prend le clavier et on vous dit tout 🧑‍🎤🖊️⌨️ !

diagnostics,infirmier,définition,assurance maladie,idel,soin,utilisation,liste,bilan,démarche,gestion,cabinet

Quelle est la définition d’un diagnostic infirmier ?

Pour trouver une bonne définition du diagnostic infirmier, on vous propose 3 options :

  1. regarder dans vos cours de l’IFSI (en espérant qu’ils n’aient pas fini à la poubelle 🗑️… Oups !) ;
  2. zieuter la page Wikipédia dédiée au sujet ;
  3. aller voir un coup dans un bon vieux Robert ou Larousse… Euh, non, le diagnostic infirmier n’ont pas assez la cote pour y être 😆!

On vous mâche le travail. Voici une définition possible :

C’est l’énoncé d’un jugement clinique sur les réactions aux problèmes de santé présents ou potentiels d’une personne, d’un groupe ou d’une collectivité. Fait par un infirmier diplômé d’État.

Voici 3 caractéristiques du diagnostic infirmier pour affiner cette proposition.

1️⃣ Il ne se substitue pas au diagnostic médical : il est complémentaire.
2️⃣ Il prend en compte plutôt les besoins du patient, et non sa pathologie. Exemple : 2 patients souffrant de diabète de type II atteint des mêmes symptômes n’auront pas forcément le même diagnostic infirmier selon leurs gènes, leur situation sociale.
3️⃣ Il doit être formalisé pour être facturé. C’est la Nomenclature des actes professionnels des IDELs qui encadre la cotation et la facturation de cet acte infirmier.

Quel est l’intérêt du diagnostic infirmier ?

L’IDE se sert de la démarche de soins et du raisonnement clinique pour décrire et argumenter le diagnostic infirmier. Il y a plein d’avantages à cela.

Pour l’infirmier

Cela permet de prendre du recul sur son travail. Diagnostiquer permet de sortir du rôle purement technique de l’infirmier, qui applique ce que lui demande de faire le médecin.
C’est donc source de stimulation intellectuelle, cela dynamise l’activité et rend les IDELs encore plus crédibles et experts auprès des patients👩‍⚕️.

Pour les patients

Les patients bénéficient aussi d’un professionnel qui prend plus de recul sur ce qu’il fait. Le soin est plus personnalisé, parce qu’il se base plutôt sur les attentes et les besoins des patients plutôt que sur sa pathologie.
Cela repositionne les patients au cœur des soins.
Cela peut également de délivrer des soins plus efficaces, moins source d’erreur, et engendrant plus de satisfaction des patients 🥰!

Pour l’Assurance maladie

Si les patients sont plus satisfaits et mieux pris en charge, cela aura forcément un impact positif sur la santé de la population en général. Une pratique efficiente autour du diagnostic infirmier est donc quelque chose de positif pour les institutions de l’État œuvrant pour la santé publique.

Pourquoi une liste des diagnostics infirmiers ?

Lister tous les types de diagnostics possibles permet de gagner du temps, d’avoir en tête toutes les possibilités🤯.

Je veux me former gratuitement

Comment se procurer la liste des diagnostics infirmiers ?

Le Syndicat national des infirmiers libéraux (la SNIIL) met à disposition cette liste des diagnostics infirmiers. Vous ne pouvez pas télécharger en PDF sur leur site ce document. Vous pouvez par contre faire un copié-collé de la page, ou tout simplement mettre un marque-page dessus pour y avoir facilement accès par votre smartphone.
Vous pouvez également utiliser l’option recherche pour trouver sur la page un mot qui vous intéresse.
ℹ️ Plusieurs associations traduisent et relaient cette liste :

  • l’ANADI : Association nord-américaine pour le diagnostic infirmier ;
  • l’AQSCI : Association québécoise des classifications de soins infirmiers ;
  • l’AFEDI : Association francophone européenne des diagnostics, interventions et résultats infirmiers.

Comment utiliser le diagnostic infirmier au quotidien quand on est IDEL ?

Un des plus gros reproches fait à cette formalisation du diagnostic infirmier est sa difficulté d’utilisation dans la pratique quotidienne de l’IDEL. Qui s’est déjà penché sur cette liste ne peut d’ailleurs que consentir avec cette critique !
Alors, on en fait quoi concrètement ? Quelques pistes pour répondre à cette question :

  1. on se replonge dans ses cours de l’IFSI. Si vous avez été formé dans les années 2010 et plus, vous avez normalement abordé ce sujet en formation initiale ;
  2. on suit une formation continue qui aborde en partie le sujet. Par exemple, celles sur les Bilans de soins infirmiers sont des valeurs sûres ! Sûrement aussi, avec des IDELs du terrain expertes en gestion du cabinet (Installer et gérer son cabinet infirmier en libéral).
  3. On parcourt la liste, et on s’arrête 5 minutes pour penser à haute voix ou poser sur son bullet journal quelques notes par écrit de ce que ça nous évoque.

👉 Vous voulez échanger sur le sujet avec d’autres IDELs ? Avec des expert-es de l’exercice infirmier libéral ? Rendez-vous dans notre formation sur la gestion d’un cabinet infirmier libéral !

BSI : un nouvel avenant est sorti, formez-vous !