Dans la catégorie “Acronyme dont je me suis jamais demandé la signification”, le PRADO est plutôt bien positionné. Il est pourtant utilisé par un paquet d’infirmiers au quotidien et il fait aussi partie des formations les plus demandées chaque année...c’est pour dire son importance !
Au delà de sa gratuité via le DPC, le Prado est surtout nécessaire pour optimiser la surveillance infirmier ? Voici ce qu’il est important de connaître sur le Prado pour prendre en charge le plus efficacement possible les personnes qui en bénéficient !

prado formation avantage

Prado : qu’est-ce donc ?

Pour les IDEL sudistes (On dirait le Sud🎶), peut-être que le mot PRADO évoque avant tout cette belle plage marseillaise… Mais, depuis 2010, c’est aussi le petit surnom du Programme d’accompagnement de retour à domicile. Il a été lancé par l’Assurance maladie. Pourquoi ? Ses objectifs initiaux étaient de :

  • faciliter l’organisation du retour à domicile des patients après hospitalisation ;
  • limiter la durée du temps de séjour à l’hôpital ;
  • éviter certains retours à l’hôpital juste après en être sorti ;
  • améliorer et standardiser les prises en charge de ville (ou de campagne 🌷!)
  • mieux coordonner les interactions entre le personnel hospitalier et les professionnels libéraux.

Oui, oui, tout ça grâce à un seul et unique dispositif !
Initialement, cela concernait seulement les sorties de la maternité…mais rien ne reste figé longtemps avec les nouveautés (d’ou l’importance de rester à la p(l)age🌴 en se formant régulièrement ;)) Petit à petit, de plus en plus de types de sorties d’hospitalisation ont été concernées, et on compte maintenant les sorties après :

  • un accouchement ;
  • certaines chirurgies ;
  • une décompensation cardiaque ;
  • une exacerbation de BPCO ;
  • un AVC ou AIT ;
  • tout type de problème si les personnes ont plus de 75 ans.

Bref, les infirmiers sont forcément concernés par ce dispositif compte-tenu des pathologies prises en charge !
Et qu’est-ce que ça change pour le patient ? C’est un peu comme pour l’HAD : normalement, l’hôpital ou les conseillers de l’Assurance maladie s’occupent de trouver eux-mêmes les professionnels dont le patient a besoin à sa sortie. IDEL, kiné, suivi médecin traitant, portage des repas, auxiliaires de vie, etc.

Quelques chiffres sur le PRADO

  • En 2019, plus de 500 000 patients ont bénéficié du dispositif. Soit l’équivalent de tous les habitants de Lyon !
  • 12 000 infirmiers libéraux ont pris en charge au moins un patient PRADO en 2019 rien que pour les sorties après décompensation cardiaque. Et 39 000 IDEL pour la chirurgie !
  • Plus de 1000 IDEL ont en 2020 pris en charge des patients de plus de 75 ans dans le cadre du PRADO
  • 54% : c’est le taux d’augmentation du recours au PRADO entre 2017 et 2018 pour les pathologies chroniques. Cela illustre que le dispositif est plus en plus utilisé.

En quoi consiste la surveillance infirmier en PRADO ?

Quelle est la spécificité de la surveillance infirmier dans le cadre du Prado ? Et bien en fait, il faudrait plutôt formuler la question ainsi : y a-t-il une surveillance infirmier spécifique avec le Prado ? Et là, la réponse est directe : NON🙅🏿 !

Les IDEL l’ont bien fait remonter lors de la mise en place du dispositif. Même s’il est censé encouragé l’éducation du patient et la prévention secondaire, les infirmiers libéraux étaient déjà dans cette dynamique avant que le Prado existe !

Ce qui change par contre, c’est que le retour à domicile est plus protocolisé. Quelque soit le médecin traitant du patient, les passages des IDEL pour l’éducation et la prévention seront par exemple hebdomadaires pendant 2 mois pour tous les patients insuffisants cardiaque ou BPCO. Aussi, l’hôpital fournit en général un carnet de suivi qui centralise les info, et doit être complété par l’infirmier.

Découvrez la formation PRADO

Le PRADO est-il intéressant pour les IDEL ?

La réponse à cette question est éminemment personnelle.

Certains IDEL vont trouver que cela est utile pour des patients auparavant “lachés dans la nature” (en mode Into the Wild🌲). Pour ceux-là, il est évident qu’il y a plus de chances qu’ils respectent mieux les recommandations liées à leur pathologie. Ils auront en effet régulièrement un professionnel de santé compétent pour leur rappeler, ou répondre à leurs questions.

En revanche, pour ceux et celles qui de toute façon avaient déjà des soins infirmiers à la sortie, cela ne change rien ! Si ce n’est qu’il est parfois possible de coter certains actes en plus ou différemment.

Cotation et facturation des patients en PRADO

On vous prépare même un petit article spécialement dédié au sujet ! Car il y a effectivement une cotation IDEL spécifique des patients en PRADO. Il s’agit par exemple de bien penser dans la nomenclature au forfait RAD.

Formation PRADO infirmier, ça vaut le coût ?

A l’IFSI, les spécificités du PRADO n’ont pas forcément été abordées. On les a aussi peu découvertes en stage hospitalier. Finalement, les IDEL se retrouvent parfois à prendre en charge des patients PRADO sans avoir vraiment en tête les choses à faire et ne pas faire.

C’est pour cela que Santé Académie a décidé de créer une formation spécifiquement dédiée au Prado BPCO et insuffisant cardiaque, qui concernent particulièrement les IDEL.

Vous souhaitez la découvrir ? Embarquez pour notre formation PRADO spécial infirmier, en elearning !