Jusqu’à il y a peu de temps, mettre dans la même phrase “téléconsultation” et “infirmier” était complètement utopique. Mais maintenant que vous êtes devenus le roi ou la reine des formations en e-learning ( gratuite via votre DPC et FIF-PL…ne l’oublions pas 😏) : on vous surnomme la Bill Gates de la piqûre !

On vous fait un petit topo des bonnes pratiques en téléconsultation et promis, vous allez tout comprendre 🤓

teleconsultation,astuce,regle,idel,infirmiére

Quelques chiffres sur la téléconsultation médicale

Si on vous dit 5,5 millions, vous pensez que ce chiffre correspond à quoi ? #Suspens Allez, 3 indices :

  • ça a un lien avec la téléconsultation médicale ;
  • Coco le virus est en partie responsable de ce chiffre ;
  • ce chiffre est valable rien que pour la France.

C’est le nombre de téléconsultations remboursées par l’assurance maladie rien que pour la période mars-avril 2020 ! Soit plus de 41 000 par jour ! Ce chiffre met en lumière au moins 2 choses :

  • les patient-es peuvent adhérer aux téléconsultations ;
  • il n’est pas si compliqué de réaliser des consultations à distance, y compris en s’organisant dans un temps court !

D’autres chiffres appuient ce double constat :

  • les téléconsultations ont représenté jusqu’à environ 27 % de toutes les consultations réalisées sur la même période ;
  • avant le confinement, les patient-es de 30-40 ans étaient plus nombreux à recourir à la téléconsultation. Les personnes de plus de 70 ans se sont familiarisées avec le dispositif pendant le confinement. Avant, 8 % des téléconsultations étaient réalisées par eux. Pendant le confinement, ils réalisaient 20 % des téléconsultations !

Bref, les papis et mamies de France ne se sont pas seulement familiarisées à Whats’app🤳🏼 pour voir les petits-enfants, mais aussi aux outils digitaux utilisés par les soignant-es ! #TousGeeks

Je me forme sur la téléconsulation

Définition d’une téléconsultation vue par l’IDEL

Une téléconsultation médicale ou infirmier, c’est tout simplement une consultation qui s’effectue à distance. Si on voit très bien comment peut se passer une téléconsultation pratiquée par un médecin pour renouveler une ordonnance, on doute un peu plus sur la compatibilité soins infirmier / réalisation à distance🤨 #Scepticisme.

Mais en faisant ça, on réduit le rôle d’infirmier à celui de pur technicien qui exécute des soins. Or, plus le temps passe, et plus la profession évolue et se diversifie, comme le montrent bien nos formations infirmier chez Santé Académie.

Les téléconsultations mettent les projecteurs sur le rôle des IDEL en prévention et maintien de l’autonomie des personnes âgées. Voici les 3 principales situations où le recours à la téléconsultation infirmier est pertinent :

  • permettre à un patient de renouveler son ordonnance avec le médecin traitant. L’IDEL facilite la réalisation de la téléconsultation en se rendant au domicile du patient. Il met en place la visio, et s’assure que le patient a bien compris ce que le médecin a dit ;
  • montrer à un médecin une plaie ou des constantes ;
  • permettre à un patient qui a besoin d’aide de réaliser une consultation à distance avec un médecin. L’IDEL gère la partie technique et réalise certains bilans à la demande du médecin.

La téléconsultation et la NGAP, 2 bonnes copines ?

Quid du remboursement des téléconsultations infirmiers ? Elle est bien sûr remboursée par l’assurance maladie et les mutuelles, si elle respecte le parcours de soin.

Bon et soyons honnête, ce qui va sans doute au moins tout autant intéresser les IDEL : combien peut-on facturer la séance ? C’est l’article 14.9.5 de la NGAP qui nous guide :

  • 10 euros, lorsqu’un autre acte infirmier est réalisé au cours du même passage ;
  • 12 euros, lorsque l’acte est réalisé dans un lieu dédié aux téléconsultations ;
  • 15 euros, lorsque l’acte est isolé et réalisé au domicile du patient.

Les outils pour téléconsulter

Est-ce qu’on peut utiliser Whats’app ou Zoom 😏? On est d’accord, se serait tellement plus simple ! Mais non, ce n’est pas possible dès que vous échangez aussi des informations écrites, pour des raisons de sécurité des données. Vos patient-es n’ont pas trop envie de se retrouver rediffusés sur Youtube ! L’État demande donc aux pro de santé d’utiliser des logiciels ou applis spécifiques.

Quelques exemples :

  • utiliser la solution proposée par votre logiciel métier ;
  • télécharger MonSisra (gratuit) ;
  • d’autres solutions (parfois payantes) comme Idomed, VisioCheck, Quare, etc.

Vous devez disposer à minima d’un smartphone, voire d’un ordinateur avec webcam et micro, et d’une connexion à internet (Wifi, 4G ou 3G). Idem pour votre patient, bien sûr !

Quelques astuces pour une bonne consultation

On vous délivre quelques astuces pour que tout se passe bien en un minimum de temps💪 :

  1. demander en amont à votre patient s’il est ok pour une consultation à distance, et vérifier qu’il soit équipé. Faites même une petite répétition avant si vous avez le temps ;
  2. prévoyez à l’avance le créneau où les 3 intervenant-es sont disponibles : le patient, le médecin, et vous ;
  3. utilisez plutôt un logiciel gratuit, comme MonSisra ;
  4. identifiez au fil du temps les médecins plus ouverts à ce type de consultation.

Vous avez envie d‘autres astuces pour optimiser votre pratique d’infirmier libéral ? On a sûrement ça en stock chez Santé Académie !

Sources principales :

https://www.ameli.fr/medecin/actualites/teleconsultation-et-covid-19-croissance-spectaculaire-et-evolution-des-usages
https://www.ameli.fr/infirmier/exercice-liberal/facturation-remuneration/nomenclatures-ngap-lpp/nomenclatures-ngap-lpp

Étiqueté dans :