Comme le montre le sondage récent mené par l’ONI, les infirmiers sont impatients d’obtenir plus d’autonomie professionnelle (et de nouveaux épisodes de Games of thrones, mais chut, ça on ne le dit pas!).
En plus de pouvoir acquérir de nouvelles compétences grâce à nos formations IDEL en ligne, nous avons de bonnes nouvelles pour vous : c’est tout frais, à peine sorti de l’œuf !
Les IDEL pourront dorénavant prendre directement en charge 4 nouvelles pathologies dans le cadre des protocoles de coopération de soin non programmé…On vous dit tout, sans chichi🎉 !

L’accès direct : c’est quoi ce truc ?

Dans l’immense majorité des cas, vos patients passent par la case « médecin » avant de pouvoir bénéficier de vos soins. On parle alors d’accès direct.
Le patient vient directement vous voir, sans transiter par la case médecin traitant… Plus facile ? On trouve aussi !

Dans certains pays, comme au Québec, l’accès direct des infirmiers et d’autres paramédicaux est beaucoup plus développé. On constate que cela permet souvent d’accélérer l’accès au soin, de rendre les patients plus satisfaits et de faire des économies. Bref, d’améliorer le système de santé et la vie des gens qui en profitent ! On parle aussi de « délégation de taches » ou « d’exception au parcours de soin ».
Pour résumer : choisissez l’expression que vous plait le plus, mais retenez surtout que l’accès direct vous permettra d’exercer votre métier avec un peu plus de liberté et d’autonomie…et ça, on adore !

Découvrez notre catalogue de formations en ligne

Ça veut dire quoi « protocole de coopération de soin non programmé » ?

C’est un protocole qui a déjà fêté ses 12 ans🎂. Une loi depuis 2009 proposait déjà que des protocoles de coopération soient créés entre différents professionnels de santé. En gros, des professionnels de santé pratiquant différents métiers (médecins, pharmaciens, kiné, IDE, etc.) décident de travailler ensemble et de se déléguer certaines taches, y compris certaines réservées habituellement seulement aux médecins.

Bon, ok, vous l’aurez compris : la délégation ne marche que pour des missions bien précises. Il est encore un peu compliqué de confier à des chirurgiens orthopédique des toilettes complètes ou des dialyses, et le sens inverse, mais peut être qu’un jour… 😉! C’est pourquoi on vous invite fortement à vous former régulièrement pour être toujours à la page !

Et pourquoi “soin non programmé” ? Vous avez sans doute bien en tête ce qu’est un soin programmé. En tournée, vous accompagnez souvent des patients qui sortent d’une opération programmée (PTG, PTH, chirurgie viscérale, etc.). Le soin non programmé survient plutôt à la suite d’un accident ou d’une maladie soudaine.

Quelles pathologies concernées pour quelles IDEL ?

En mai 2021, 3 nouvelles pathologies peuvent être prises en charge par les IDEL en accès direct :

  • la pollakiurie et la brûlure mictionnelle chez la femme de 16 à 65 ans ;
  • l’odynophagie (oui, oui, on en a vu qui ont eu besoin de vérifier sur Google ce que ça voulait dire😊);
  • l’éruption cutanée vésiculeuse prurigineuse chez l’enfant de 12 mois à 12 ans.

De plus, les IDE peuvent dorénavant renouveler le traitement de la rhino-conjonctivite allergique saisonnière pour les patients de 15 à 50 ans. Atchoum !

Vous ne vous sentez pas très aux points sur les soins techniques ? Découvrez notre formation de 7heures sur ces gestes font partie intégrante de votre quotidien d’IDEL.

Attention cependant, nuance importante. Seules certaines IDEL sont concernées. Ce sont celles :

  • qui travaillent en structure pluridisciplinaire (type Maison de santé) ;
  • qui sont formées à l’exercice du protocole ;
  • qui s’engagent à suivre les recommandations en vigueur.

Mais cela reste une belle avancée : le rôle de l’IDEL est de plus en plus valorisé et mis en avant🙏🏻.

Nos petits doigts nous disent que Santé Académie va se tenir bien au courant de ces avancées, et ne pas hésiter à enrichir son catalogue de formation infirmier en conséquence 🤓!

Source:
Ministère de la Santé : https://solidarites-sante.gouv.fr/professionnels/gerer-un-etablissement-de-sante-medico-social/cooperations/cooperation-entre-professionnels-de-sante/article/les-protocoles-de-cooperation-entre-professionnels-de-sante