Infirmière et vaccination : savez-vous lesquels vous avez le droit d’administrer ? Vous êtes un peu perdu face à toutes ces nouveautés autour de la vaccination des infirmiers ces derniers mois ? Il y a de quoi, avec les changements récents qui laissent (un peu) plus de compétences aux IDEL 🤯 (sans forcément augmenter le tarif… mais bon, ça, c’est une autre histoire !) ! Aujourd’hui, on fait le point sur la vaccination : quels vaccins vous pouvez faire ? Faut-il une ordonnance ? Comment les facturer ? Quelle précaution prendre ?

idel,vaccination,prescrire,facturer,cotation,administrer,infimière,infirmières,infirmières libérales,libérale,actes,grippe,patients,vaccin,vaccins

Petits rappels sur la vaccination

Pour lutter contre les déserts médicaux et la pénurie de médecins généralistes et spécialistes, plusieurs mesures sont mises en place depuis déjà quelques décennies. Une qui a le vent en poupe ces dernières années ? Donner plus de compétences aux auxiliaires médicaux, dont font partie les infirmiers et infirmières.

Dans un avis publié le 28 janvier 2022, la Haute autorité de santé recommandait d’étendre les compétences des infirmiers en matière de vaccination. En les autorisant à prescrire et à administrer tous les vaccins inscrits au calendrier vaccinal à partir de 16 ans.

Et bien, c’est chose faite 🥳 !

Les textes parus au Journal officiel du 23 avril 2022 habilitent ainsi les infirmiers (et d’ailleurs aussi, les pharmaciens et sage-femmes) à administrer des vaccins.

Quels vaccins les infirmières ont le droit de réaliser ?

Depuis le 24 avril 2022, les infirmiers peuvent administrer 15 vaccins. Oui, oui, vous avez bien lu 👀, 15 !

Voici ces 15 vaccins :

  • grippe
  • diphtérie
  • tétanos
  • poliomyélite
  • coqueluche
  • papillomavirus humain
  • infections invasives à pneumocoque
  • virus de l’hépatite A
  • virus de l’hépatite B
  • méningocoque de sérogroupe A
  • méningocoque de sérogroupe B
  • méningocoque de sérogroupe C
  • méningocoque de sérogroupe Y
  • méningocoque de sérogroupe W
  • rage.

Dans quel contexte ces vaccins peuvent être réalisés ?

Ces 15 vaccins peuvent être administrés sans prescription médicale ! Et ouvrir tout de même le droit au remboursement par l’assurance maladie et les complémentaires santé. De quoi simplifier un peu les choses, pour une fois. Et donner au passage un peu d’autonomie et de marge de manœuvre aux infirmiers et infirmières en libéral 🦾 !

Mais, ne rêvons pas trop longtemps… seul l’acte d’injection par l’infirmier n’est plus soumis à prescription médicale préalable. Les infirmiers ne peuvent pas prescrire de vaccin. Les patients doivent donc avoir une prescription médicale préalable. Et ils doivent se faire délivrer le vaccin en pharmacie. Une exception : le vaccin antigrippal, qui ne nécessite pas de prescription pour personne.

Ces vaccins peuvent être réalisés par les IDEL uniquement chez les personnes de plus de 16 ans. Exit donc le vaccin contre la grippe du petit dernier de la famille, même s’il fait partie des personnes chez qui la vaccination est recommandée : ce sera rendez-vous chez le médecin ou à la pharmacie pour lui ⏩.

⚠️ Attention ! Les infirmiers ne peuvent pas vacciner les personnes présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l’ovalbumine, ou à une vaccination réalisée par le passé. Il faut donc bien demander au patient avant l’injection ses antécédents par rapport à cela.

L’acte d’injection pour des personnes non ciblées par les recommandations n’est pas pris en charge par l’Assurance Maladie. En d’autres termes : il peut être réalisé mais ne sera pas remboursé.

Je veux me former

Comment coter et facturer ces actes de vaccination ?

Ces actes peuvent donc être facturés à l’Assurance maladie SANS prescription ! Comment ? Et bien, de la même façon que tous les autres actes : via votre logiciel de télétransmission et facturation (ou par une feuille de soin papier… ça existe encore 🦕 !). Pas besoin de joindre l’ordonnance du vaccin, elle est destinée uniquement à la pharmacie.

À l’heure actuelle, les vaccins sont facturés :

  • 6,30 € pour la grippe (AMI1*2) ;
  • 3,15 € pour les autres injections (AMI1).

L’infirmier doit renseigner la zone prescripteur. Sans prescription médicale préalable, vous mettez VOTRE propre numéro d’Assurance Maladie à la place du numéro du médecin.

Il ne faut pas oublier aussi de tracer l’acte de vaccination dans le dossier du patient ! Et ce à plusieurs endroits…

  • Dans le carnet de santé ou le carnet de vaccination
  • Dans le dossier médical partagé de la personne vaccinée
  • Ou dans le dossier de soins infirmiers avec une attestation de vaccination qui comporte ces informations délivrée au patient. Et dans ce cas, transmettre l’information au médecin traitant (si le patient est d’accord). Par messagerie sécurisée de santé, lorsqu’elle existe.

Il faut indiquer :

  • nom et prénom d’exercice,
  • la dénomination du vaccin administré,
  • la date de son administration,
  • son numéro de lot.

On n’oublie pas aussi de déclarer au centre de pharmacovigilance les effets indésirables susceptibles d’être dus au vaccin… Croisons les doigts pour que cela n’arrive pas trop souvent !

⚠️ Cas particulier (et oui, c’était trop beau pour être vrai !) : vous devez réaliser 2 facturations distinctes sur 2 outils différents :

  • pour la grippe, une facturation habituelle ;
  • pour le Covid-19, avec le code INJ.

Pour la vaccination contre le Covid-19, vous facturez avec le code INJ. Et c’est cumulable à taux plein avec la cotation d’un autre acte, dans la limite de 2 actes au plus pour un même patient (que ce soit un vaccin ou autre chose).

Vers plus d’actes de vaccination par les IDEL à l’avenir 🔮 ?

Et bien, on est déjà bien pourvu là ! Car ces 15+1 vaccins sont en fait tous ceux inscrits sur le calendrier vaccinal des plus de 16 ans. On peut cependant imaginer que petit à petit, les infirmiers pourront aussi vacciner les moins de 16 ans… Seul le temps nous le dira !

En attendant, si vous souhaitez continuer à vous former sur les soins infirmiers en libéral, rendez-vous dans une de nos formations concoctées juste pour vous 😍 !

Sources : service-public.fr ; ameli.fr ; legifrance.gouv.

idel,vaccination,prescrire,facturer,cotation,administrer,infimière,infirmières,infirmières libérales,libérale,actes,grippe,patients,vaccin,vaccins

Étiqueté dans :

,