Quelle est la plus grosse différence entre l’exercice infirmier salarié et libéral ? Une machine à café a dispo ☕ ? La variété des prises en charge ? Les formations IDEL à disposition ? Ou bien peut-être, la quantité de kilomètres parcourus sur toute une journée avec sa propre voiture🚘 ?
Et oui, une tournée d’IDEL peut parfois représenter énormément de kilomètres, surtout quand on exerce dans des lieux isolés #TeamChampétre
Ces dépenses liées au déplacement de l’IDEL peuvent d’ailleurs effrayer. No stress : on vous dit tout sur les indemnités kilométriques et de déplacement de l’infirmier libéral !
Allez, Montez !

indemnité km idel

Principe de base des indemnités de déplacement

Un déplacement chez un de vos patients, espacé de seulement quelques dizaines de mètres de votre patient précédent ? Peu importe la distance : si vous avez une ordonnance qui stipule les soins à domicile, gogogo ! Vous pouvez facturer le déplacement. Même s’il s’agit de la même rue. (bon, par contre, si il s’agit du même numéro d’immeuble ou de maison, c’est rapé!)

On appelle cela l’Indemnité forfaitaire de déplacement (IFD). Quelle que soit la distance que vous parcourez, l’IFD est la même : 2,50 euros pour la France métropolitaine, les DOM et Mayotte. Ce tarif n’a d’ailleurs pas bougé depuis 2012… snif !

Découvrez notre catalogue de formations en ligne

Récap des différentes rémunérations et indemnités liées au déplacement

Et oui, le principe de base de l’IFD ne se suffit pas à lui-même ! C’était trop facile ! 🙄

Vous avez autre chose que vous pouvez facturer lié au déplacement : les indemnités kilométriques. Mais là, ça se complique un peu ! Car vous devez réunir pas mal de critères pour en bénéficier :

  • votre patient doit habiter dans une commune différente de celle de votre cabinet ;
  • cette commune doit être à plus de 2 km en plaine ou 1 km en montagne du cabinet infirmier le plus proche (et pas du vôtre !).
    (Comment savoir si une commune est en montagne ou pas ? Ça se passe ici, il n’y a qu’à rentrer le nom de la commune)
  • vous devez calculer la distance par rapport au cabinet infirmier le plus proche.

Une bonne nouvelle quand même : l’IFD et les IK sont TOUJOURS cumulables ! (Ça vaut le coût de le souligner, puisque pour une fois il n’y a pas d’exception !)

Un patient a besoin de soins infirmiers, vous vous déplacez chez lui à sa demande, mais il n’y a pas de mention “à domicile” sur l’ordonnance ? Vous pouvez facturer des indemnités de déplacement, mais ça se passe directement entre vous et le patient : il ne sera pas remboursé, ni par la mutuelle, ni par la sécu. Il s’agit d’un dépassement d’honoraire !

Formez-vous sur le sujet

Vous avez entendu parlé récemment d’une nouvelle indemnité de déplacement, l’IFI ? Bien vu ! Mais aucun changement à l’horizon : elle vous rapportera également 2 euros 50. C’est juste que l’indemnité change parfois de nom selon le contexte du patient😉. En l’occurrence, l’IFI, c’est pour les patients pris en charge avec un forfait dépendant, ou une prise en charge en pratique avancée.

Avenant 6 de 2020 : qu’est-ce que ça change (à part une ptite prise de tête💥) ?

Et oui, le tarif de l’IFD n’a pas bougé depuis 2012. Mais l’avenant 6 a quand même apporté un peu de changement dans les remboursements liés au déplacement. Pas forcément dans le bon sens, hélas !

Dorénavant, seuls 299 km/jour peuvent être facturés à 0,35 euros/km en plaine (ou 0.50 €/km en montagne). Ensuite, on passe à 0,175 euros par kilomètre (0,25 en montagne), puis carrément à 0 euros par km au-dessus des 400 kilomètres. Cela ne devrait pas concerner beaucoup d’IDEL, mais ça fait une ptite donnée en plus pour la charge mentale !

Cette distance vous paraît folle 🤔? Mais voilà un petit exemple concret : Mme Douce et M. Ronchon ont 3 points communs : ils sont diabétiques de 2 type 2, habitent en Ariège🏔️ et ont besoin de 3 passages infirmier par jour. Leur différence ? Ils habitent dans la même vallée, mais à 30 km de distance ! En Ariège, les cabinets infirmiers ne courent pas les vallées. Faites-le calcul, vous verrez que dans ce contexte, on monte vite aux 300 kilomètres !

Comment être sûr de ne pas faire d’erreur de cotation ?

Normalement, votre logiciel de télétransmission gère très bien ça ! Vous n’avez qu’à cocher les bonnes cases, et indiquer le nombre de kilomètres qui sépare votre adresse pro de celle de votre patient. Selon votre logiciel, vous retirerez vous-même les 2x2km ou les 1x2km pour le calcul du montant, ou votre logiciel vous le fera tout seul comme un grand !

Il calculera aussi à votre place si vous avez dépassé le fameux quota des 300 kilomètres journaliers.

Vous souhaitez être sûr de connaître sur le bout des doigts toutes les astuces pour bien coter ✨? On vous les délivre dans notre formation consacrée à comment (bien) faire du libéral quand on est infirmier !