Infirmières Asalée, qui sont-elles ? Action de santé libérale en équipe (Asalée)… Une opportunité pour les infirmières libérales de varier leur pratique ! Vous avez déjà vaguement entendu parlé de ce dispositif, vous voulez en savoir plus ➕➕➕ ? Ou vous cherchez des pistes pour travailler comme infirmière Asalée ? On vous dit tout sur ce dispositif apparu depuis plus de 10 ans maintenant : pour qui ? Pour quoi ? Quels effets ? Quel intérêt pour une IDEL ?

infirmier,infirmiere,infirmier liberal,infirmiere liberale,liberal,dispositif,asalee,missions,infirmiere asalee,dispositif asalee,diabete,bpco,tabac,depistage,troubles cognitifs,liberale

Asalée (et non Azalée), qu’est-ce donc ?

Qu’est-ce que vous évoque ce doux nom, Asalée ? Une fleur ? Une déesse grecque ? Un vent ? Une chanteuse #generation90 ?

On revient dans le fabuleux univers des IDELs et on pense alors plutôt à… un énième protocole ? La coopération ? Un moyen de “changer d’air”, de travailler un peu différemment ? Et bien oui, c’est un peu tout ça à la fois !

Asalée est le nom qu’on donne à un dispositif français qui concerne les médecins et les infirmières. En salariat comme en libéral, mais plutôt en dehors des hôpitaux, en “médecine” ou “soins infirmiers” de ville (ou de village de la Creuse #campagne). Plusieurs lois et décrets organisant la façon dont ces soignant(e)s peuvent travailler, en collaboration. Dans l’idée d’être plus efficace pour prendre en charge les patient(e)s chroniques.

Et oui, derrière un nom sexy, se cache encore une histoire de protocole et de réglementation 😼!

L’histoire du dispositif Asalée (avec un petit h)

Asalée est le nom en réalité d’une association, avant d’être celui d’un protocole (on aime trop les protocoles dans le soin, on les recase partout 🤯!). L’association a été fondée en 2004. Son objectif initial (toujours d’actualité, d’ailleurs) ?

👉 Améliorer la prise en charge des personnes atteintes de pathologies chroniques.

Son moyen principal ? Faciliter la coopération entre médecins généralistes et infirmiers et infirmières.

Cette association est née dans le contexte de la loi HPST, pour hôpitaux, patients, santé et territoire (quoi, ça vous en dit pas plus 😉?!).

Qui gère le dispositif Asalée ?

Asalée est toujours une association. On ne trouve pas énormément d’infos à son sujet sur le net ; un nom, un numéro de téléphone, un contact mail et… c’est tout. Les Agences régionales de santé font en fait souvent l’intermédiaire entre Asalée et les personnes et structures du terrain.

C’est l’État qui finance le fonctionnement d’Asalée. Et qui prend donc en charge :

  • la rémunération des centres de santé qui utilisent le dispositif ;
  • l’indemnisation forfaitaire des moyens logistiques,
  • la formation des postes infirmiers,
  • la mise à disposition des personnels infirmiers des moyens d’intervention propre à certains protocoles,
  • la transmission à l’assurance maladie, des données de suivi des patients intégrés dans les protocoles Asalée.

#YaDuTaff

Quelles sont les missions d’une infirmière Asalée ?

En général, une infirmière Asalée travaille en coordination avec 5 médecins généralistes. Elle prend en charge seule, sans le médecin, certains de ses patient(e)s. C’est le médecin, en collaboration avec l’IDE, qui décide des patient(e)s qu’il est pertinent qu’elle voit.

L’IDE voit alors le patient pour des séances d’éducation thérapeutique. Elle réalise des compte-rendus, des consultations de suivi, et discute avec le médecin des suites à donner ou des problèmes rencontrés.

Ce sont donc des patient(e)s atteints de maladies chroniques comme :

Il y a donc un axe relationnel dans ces prises en charge. Mais aussi, parfois technique (ECG, soins du pied…), et bien sûr, administratif (ahh, qu’est-ce qu’on ferait sans !).

Certaines infirmières du dispositif Asalée peuvent aussi former elles-mêmes d’autres infirmiers ou infirmières à rentrer dans le dispositif.

Téléchargez gratuitement notre catalogue de formations

Comment devenir infirmière Asalée ?

Il n’y a pas de spécialisation à suivre pour devenir infirmière Asalée après l’IFSI #Ouf ! Si vous avez suivi la formation initiale, et que vous mettez régulièrement à jour vos connaissances à jour via la formation continue… C’est tout bon ! Il vous “suffit” de trouver un poste, une mission, une proposition.

À ceci près qu’il vous faudra tout de même passer une petite formation avant de vraiment pouvoir travailler comme infirmière Asalée.

C’est là en fait la principale “difficulté”. Il faut que vous trouviez l’opportunité de bosser comme infirmière Asalée. Quelques pistes :

  1. Contactez l’ARS de la région que vous visez
  2. Démarchez les maisons de santé et centres de santé de votre localité
  3. Demandez des informations aux médecins généralistes que vous connaissez
  4. Contactez les cabinet libéraux qui participent déjà dans votre localité au dispositif Asalée

⚠️ Vous ne pourrez suivre la formation au protocole Asalée qu’une fois que vous aurez trouvé une opportunité professionnelle comme infirmière Asalée.

👉 Et n’oubliez pas de venir faire un petit tour du côté de nos formations infirmiers pour découvrir moult autres missions passionnantes pour les IDELs !

infirmier,infirmiere,infirmier liberal,infirmiere liberale,liberal,dispositif,asalee,missions,infirmiere asalee,dispositif asalee,diabete,bpco,tabac,depistage,troubles cognitifs,liberale

Étiqueté dans :