“La retraite, pensez-y, même à votre âge !”. Dixit Michel, patient insulino-dépendant de 72 ans que vous visitez 3 fois par jour. Il n’a pas tout à fait tort, surtout quand on est infirmier-e libéral ! Tous les mois ou au mieux tous les semestres, la retraite, on la sent passer, avec les cotisations de la Carpimko😬. Alors, voici les infos in-dis-pen-sa-bles à connaître sur cette petite coquine.

Retraite IDEL

Qu’est-ce que la Carpimko ?

Savez-vous que le système de retraite pour les professionnel-l-e-s en libéral existe depuis 1948 🙀? À la base, un système de retraite existait pour tous, salariés comme libéraux. Mais les libéraux étaient très attachés à leur indépendance, et un régime spécialement conçu pour eux a été crée. Aujourd’hui, ce système existe encore. Des caisses différentes gèrent selon leur profession principale les libéraux.

Pour les IDEL, c’est la Carpimko, pour Caisse autonome de retraite et de prévoyance des infirmiers, masseurs kinésithérapeutes, pédicures-podologues, orthophonistes et orthoptistes (vous avez compris pourquoi il faut un acronyme !).

Le statut de l’organisme est le suivant : organisme de droit privé chargé d’une mission de service public. En gros, c’est un organisme très réglementé et contrôlé, notamment par la Cour des comptes ou des ministères.

Les personnes qui gèrent la Carpimko sont élues par ses affiliés : c’est-à-dire vous ! Si vous n’avez pas mis directement à la poubelle les courriers ou mails de la Carpimko😀, vous avez du normalement voir en photo les jolis sourires de vos représentant-e-s IDEL Carpimko. Et vous avez peut-être même voté pour leur ré-élection, ou non. En tout cas, c’est votre droit à chaque élection !

Principe de cotisation des infirmier-e-s en libéral

Vous n’avez pas pu échapper à cette info ! Chaque mois ou chaque semestre, c’est VOUS qui choisissez (ce privilège de fou !), vous devez régler une cotisation à la Carpimko. Le montant dépend de vos revenus : il est donc ajusté chaque année. Vous avez le choix entre :

  • être prélevé sur votre compte pro ;
  • effectuer des virements manuels ou automatiques.

Il existe tout de même un montant forfaitaire. Cela signifie que vous paierez cette somme, même si vous générez très peu de chiffre d’affaires sur une année. Ce forfait est de 1744 euros pour la retraite complémentaire en 2021 et de 690 euros pour l’invalidité/décès. Attention donc aux IDEL qui souhaiteraient faire un temps partiel ou un exercice mixte salarié/libéral !

Souvent, on associe à tort Carpimko = retraite. Mais comme vous voyez de le voir, vous cotisez à la Carpimko aussi pour d’autres choses que la retraite. Comme pour l’éventuel versement en cas de décès d’une somme d’argent à votre conjoint et vos enfants. Ou encore, une pension d’invalidité à vie au cas où vous deviez arrêter ou diminuer votre activité pour des raisons de santé.

Découvrez notre catalogue de formations en ligne

Réforme des retraites : les IDEL touchées🎯 ?

Depuis la pandémie à la Covid-19, on entend beaucoup moins parler de la fameuse réforme des retraites. Pourtant, cette réforme va toucher énormément de professionnel-les, dont les infirmiers et infirmières libéraux. Quelles vont être les conséquences pour les IDEL en activité aujourd’hui ? Voici un aperçu :

  • le taux de cotisation passera à terme de 14 à 28,12% ;
  • il y aura une baisse de la CSG pour compenser (un peu) ;
  • les pensions versées une fois retraité ne seront cependant pas supérieures à celles versées actuellement.

Comment savoir combien je vais toucher une fois à la retraite ?

Jusqu’à il y a peu, il fallait attendre d’avoir 55 ans pour avoir des estimations sur ce que l’on touchera comme IDEL une fois à la retraite. Pas ultra-pratique pour réfléchir concrètement à comment cotiser ! Dorénavant, les choses sont différentes. Il existe M@rel, votre sauveur💑 ! Après vous être identifié, vous accédez à un simulateur. Vous rentrez quelques informations assez faciles à obtenir (ou alors, il y a un petit soucis…) :

  • votre date de naissance ;
  • votre revenu annuel moyen ;
  • votre statut professionnel et marital ;
  • votre nombre d’enfants et leur âge.

Un coup de baguette magique🪄 et hop ! Vous avez une belle simulation du montant que vous toucherez à la retraite via la Carpimko, selon l’âge auquel vous partez. Et le gros plus : si vous avez travaillé comme infirmier ou infirmière salarié-e auparavant, M@rel le sait automatiquement et intègre ces données pour estimer le montant de votre retraite !

Une super aide pour vous aider à épargner et réfléchir à la pertinence d’une prévoyance !

Comment se tenir au courant des infos importantes sur la retraite ?

La diminution progressive des contaminations à la Covid-19, c’est bien sûr une excellente nouvelle ! #Youpi Mais en conséquence, les réformes gouvernementales vont pouvoir reprendre. Il est fort probable que dans les prochains mois, des réformes impactant les cotisations et les retraites des IDEL paraissent. Comment se tenir informé à ce sujet ? Voici quelques pistes :

  • consulter votre magazine d’actualité IDEL préféré (Tagada SoinSoin par exemple 😏) ;
  • lire la presse professionnelle ;
  • consultez les mails de la Carpimko ou d’un syndicat IDE auquel vous adhérez ;
  • suivre une formation qui aborde les aspects “organisation de la profession” de l’IDEL. Comme celle-ci, qui vise à discuter de comment (bien) faire du libéral comme infirmier.

La question maintenant est : allez-vous venir partager de petits moments de formation récréative bien sympas chez Santé Académie avant ou après la prochaine réforme des retraites ?!

Étiqueté dans :

,